Maladie streptococcique invasive du groupe A associée à la varicelle en Alberta, Canada –

Nous avons déterminé l’incidence de la maladie invasive à streptocoque du groupe A chez les enfants de ⩽ ans en Alberta, au Canada, en mettant l’accent sur les infections associées à la varicelle. Pendant -, il y avait des cas de maladie invasive à SGA chez les patients de ce groupe d’âge. enfants atteints de varicelle%, pour une incidence annuelle de cas associés à la varicelle par enfant Fasciite nécrosante n’a pas été observée chez les patients atteints de la maladie invasive à SGA et de la varicelle

Depuis l’épidémie, la maladie invasive à streptocoques du groupe A en Amérique du Nord et dans d’autres régions du monde développé a reçu une attention accrue de la communauté médicale, des responsables de la santé publique et du grand public. -profil des maladies, telles que la fasciite nécrosante et syndrome de choc toxique streptococcique STSS, et son profil accru a conduit à un intérêt dans la compréhension de l’épidémiologie et le taux de la maladie invasive SGA et les souches circulantes de GAS associées à l’infection par le SGA Il a été démontré que Hutchinson a été le premier à rapporter l’infection au SGA associée à la varicelle au XIXe siècle. Au cours des dernières années, plusieurs chercheurs ont montré que la varicelle est un facteur de risque d’infection invasive. La maladie à SGA, en particulier la fasciite nécrosante Cette étude a examiné l’incidence et les données microbiologiques de l’invasiv «Maladie à SGA et maladie invasive à SGA associée à la varicelle chez les enfants âgés de plus de cinq ans,« enfants »en Alberta, Canada, au cours de la maladie invasive à SGA, définie comme l’isolement du SGA d’un site normalement stérile comme le sang, le liquide céphalo-rachidien, Les laboratoires de microbiologie clinique de la province signalent l’isolement du SGA des sites normalement stériles à leur médecin hygiéniste régional, et les isolats sont acheminés au Centre national pour Streptococcus Edmonton, Canada. information clinique des médecins traitants Ce rapport décrit les données recueillies pour les enfants pendant la période de surveillance de janvier à décembre. Pour réduire la probabilité de cas de maladie invasive à SGA, un représentant du service provincial de santé publique rencontre un représentant du Centre national de Streptococcus chaque année pour examiner tous les cas qui ont été documentés par chaque ag Si des cas ont été manqués par l’une ou l’autre des agences, le suivi est initié avec le laboratoire qui a initialement isolé ou signalé la présence de GAS et / ou avec le médecin traitant qui a traité le cas. Streptococcus ont été typés M, comme décrit ailleurs Tous les isolats ont été testés pour la sensibilité à la pénicilline, à la vancomycine, au chloramphénicol, à l’érythromycine et à la clindamycine selon la méthode de diffusion du disque. Un programme universel de vaccination contre la varicelle chez les nourrissons a été mis en place en Alberta en juillet, après le début de l’étude. Résultats De janvier à décembre, un total de cas de maladie invasive à SGA ont été identifiés chez les enfants en Alberta. se traduit par une incidence annuelle de cas par enfant, avec une incidence nadir des cas et un pic d’incidence n pour, les enfants Les taux les plus élevés ont été observés chez les enfants ⩽ ans d’âge chiffre des enfants atteints de la maladie invasive SGA, cinq%; âge,,,,, et années présentées à l’hôpital ou à la clinique avec la fasciite nécrosante, et trois%; âge,, et années présentées avec STSS, pour les incidences annuelles et les cas par enfant, respectivement. Seul enfant présentant à la fois une fasciite nécrosante et un âge STSS, années; Au moment de la présentation, Parmi les enfants décédés, l’un était un nouveau-né de présentation, un mois, un an et un ans; le taux global de létalité était de%. Le patient âgé de l’année est décédé de STSS M a été trouvé dans% des cas; M,%; M,%; M,%; et MPT,% Aucun sérotype prédominant chez les patients décédés. La résistance à l’érythromycine a été notée dans% d’isolats, et parmi ceux-ci, ils ont été associés à un seul sérotype MPT

Figure Vue largeDiscrétion annuelle de la maladie streptococcique invasive du groupe A iGAS chez les enfants âgés de ⩽ ans en Alberta, Canada, -Figure Vue largeTéléchargement de la glandeSyndrome invasif de streptocoque du groupe A chez les enfants d’âge, ans en Alberta, Canada, -Invasive GBS Une incidence de la maladie associée à l’infection varicelleuse a été notée chez les enfants, pour une incidence annuelle en Alberta de l’infection invasive à SGB par enfant. L’âge médian des enfants atteints de varicelle était le suivant: aucun de ces enfants présentait une fasciite nécrosante ou STSS Aucun décès associé à la varicelle La bactériémie était la forme clinique la plus fréquente chez les enfants atteints de varicelle, représentant% des cas d’infection invasive à SGA pyélonéphrite. L’arthrite est survenue chez les enfants atteints de varicelle et l’ostéomyélite en% les enfants atteints d’une maladie invasive à SGA associée à la varicelle; M était le deuxième type le plus fréquent d’enfants M Neuf% des cas sont survenus durant les mois d’hiver de novembre à mars Aucun isolat de SAG récupéré chez les enfants atteints de varicelle n’était résistant à l’érythromycine Tous les isolats étaient sensibles à la clindamycine, à la pénicilline, à la vancomycine et au chloramphénicol

Tableau View largeTélécharger slideCaractéristiques des patients se présentant à un hôpital ou à une clinique en Alberta, au Canada, avec une infection invasive à streptocoque du groupe A à la suite d’une infection à varicelleTable View largeTélécharger slideCaractéristiques des patients se présentant à un hôpital ou à une clinique en Alberta, Canada avec un iGAS streptococcique envahissant Une infection à varicelle compliquée par une maladie invasive à SGA chez les enfants a été documentée ailleurs, avec des taux de% -% signalés au Canada et aux États-Unis [,,,] Le résultat le plus intéressant de notre étude était l’absence de nécrose fasciite chez les enfants atteints de la maladie invasive à SGA associée à la varicelle Des études ont montré qu’un pourcentage important d’enfants atteints de la maladie invasive à SGA se développent en fasciite nécrosante, une maladie qui était auparavant considérée comme une infection de la varicelle. pendant – trouvé celui de chil La maladie invasive à SGA présente une fasciite nécrosante après la varicelle , ce qui suggère un taux cliniquement suffisant pour justifier une surveillance Il est peu probable que des cas de varicelle nécrosante aient été omis dans notre étude-% des enfants atteints de la maladie invasive à SGA La prédominance des sérotypes M et M dans les cas de maladie invasive à SGA associée à la varicelle reflète la prévalence observée chez les enfants sans varicelle et est semblable à celle de la population générale du Canada Le taux élevé de résistance à l’érythromycine% Les isolats de SGA retrouvés chez les enfants atteints de maladie invasive sont principalement attribuables à la présence de MPT. Ce type de M est généralement résistant à l’érythromycine et a été observé au Canada et aux États-Unis. En juillet, l’Alberta a lancé un programme universel de vaccination contre la varicelle. Cependant, parce que ce programme a commencé pendant la période d’étude, nous étions unab Nous prévoyons que l’un des avantages d’un programme universel d’immunisation contre la varicelle pour les nourrissons serait un risque réduit de contracter une maladie invasive à SGA résultant d’une diminution de l’incidence de l’infection par le virus de la varicelle.

Remerciements

Nous sommes reconnaissants au personnel d’analyse d’Alberta Health and Wellness Edmonton, Alberta, Canada et aux infirmières des bureaux régionaux des maladies transmissibles situées dans chaque région sanitaire. Nous sommes également redevables aux médecins hygiénistes de chaque région d’étude, au personnel des centres participants. Laboratoires de microbiologie et médecins, dont le temps et les efforts continuent de fournir des renseignements importants sur la surveillance des streptocoques du groupe A en Alberta. Alberta Health and Wellness, Laboratoire provincial de microbiologie pour la santé publique Edmonton et le Centre national pour Streptococcus EdmontonPotential Conflits d’intérêts Tous les auteurs: pas de conflits