GPs répondent aux défis de Blair

Les généralistes ont accueilli les ressources supplémentaires que le gouvernement a mises dans le NHS (1 avril, p 889) et disent qu’ils travailleront avec le gouvernement pour tirer le meilleur parti de l’argent. Dans la réponse initiale du Comité des praticiens généralistes aux cinq défis du Premier ministre pour le NHS (1 avril, p 889), le président du GPC, le Dr John Chisholm dit: “ Les médecins généralistes fourniront un programme de qualité partagé si nous sommes autorisés à travailler avec le gouvernement pour élaborer ce programme et nous avons les ressources nécessaires pour améliorer notre façon de travailler. ” Il a dit que les médecins généralistes voulaient pour aider à éliminer la variabilité inacceptable dans la prestation des soins, mais un financement complet était nécessaire pour la prescription fondée sur des données probantes, particulièrement dans des domaines comme les maladies coronariennes, le diabète et l’asthme. enquêtes d’accès direct pour les médecins généralistes, le GPC dit que cette est particulièrement vrai en ce qui concerne les physiothérapeutes, où l’accès différé au traitement, par exemple pour le mal de dos, signifie que de nombreux patients qui auraient pu retourner au travail sont convertis en invalides chroniques.