John Robert Bentley Turner

Élevé à Hull, John Turner a fait ses études au Hymers College mais à la désapprobation de sa mère, il a choisi la médecine plutôt que l’entreprise de blanchisserie de la famille (Bentley’s). Après sa qualification, il a effectué son service national dans le Fleet Air Arm et sa formation postdoctorale dans les hôpitaux de Leeds, où il a rencontré la sœur de théâtre Jean Williamson, qu’il a épousée en 1956. John a été très apprécié par ses patients et collègues et cardiologue, mais surtout par des collègues généralistes, pour qui il a fait un nombre prodigieux de visites à domicile. Il était l’incarnation du médecin de W H Auden, “ Un endomorphe avec des mains douces. ” Il était un joueur de squash talentueux, gagnant le Yorkshire Plate à deux reprises. Dans les dernières années, il semblait être un adversaire de match le plus improbable, mais il se tenait sur le T et frappait la balle partout où il voulait facilement battre des joueurs beaucoup plus jeunes. Il a arrêté de jouer au squash à 56 ans, quand il a subi un infarctus du myocarde inférieur sur le court. La principale passion de John était le cricket; il était un membre à vie du Yorkshire County Cricket Club, siégeant au comité de 1975 à 1984, et, selon ses propres termes, “ a chéri son adhésion au MCC autant que son FRCP. ” Il a parcouru le monde à la suite du cricket, au cours des dernières années malgré la détérioration de la fonction cardiaque, et il est mort à l’épreuve de Headingley, alors que Vaughan approchait d’un siècle. Il quitte sa femme, Jean; trois fils (un généraliste) et une fille; et huit petits-enfants.