Stigmatisation, honte et blâme subis par les patients atteints d’un cancer du poumon

Rédacteur — J’écris en référence à l’article de Chapple et al. sur les expériences négatives de patients atteints de cancer du poumon.1 Je me souviens d’une campagne il y a plusieurs années Encourager les médecins à consigner sur le certificat de décès d’un patient qu’un décès lié au tabagisme était attribuable au tabagisme.2 Il y a plusieurs années, on a diagnostiqué chez mon père un cancer du poumon. Il était non-fumeur et n’était même pas un fumeur passif acheter un produit. Au cours des mois qui ont précédé sa mort, je craignais que dans les années à venir, les gens qui voient son certificat de décès dans les archives supposent qu’il est mort à cause du tabagisme. Cela m’a bouleversé. Après sa mort, j’ai demandé au médecin qui a fourni le certificat de décès d’indiquer sur le formulaire que mon père était un non-fumeur. Cela a été fait. Il me restait un obstacle. Je suis heureux de dire que le registraire des naissances et des décès a accepté le certificat de décès tel qu’il était écrit avec le commentaire que mon père était un non-fumeur. Cela m’a beaucoup aidé dans les jours qui ont suivi la mort de mon père. Si les médecins doivent être encouragés à enregistrer sur un certificat de décès qu’un patient était un fumeur, je pense qu’il est juste que le contraire puisse également être ajouté.